Le Shivalingham

Pierres présentées :

Narmada Lingam 7kg

Shivalingham ?

Lingam (ou lingham) signifie symbole en sanscrit, le Shivalingham (Shiva-lingam) est donc littéralement le signe de Shiva, sa représentation, le symbole du divin  protéiforme.
On rapproche auusi sa forme de « l’oeuf cosmique », créateur de l’univers.
Il existe deux types de Shivalinghams, tout d’abord les Manusi-lingams, créés de la main de l’homme, tel que les Pancha Bhoota Stalas nichés dans un temple au sud de l’Inde représentant les cinq éléments fondamentaux de la nature. Et les Swayambhu-lingams, les linghams auto-manifestés, créés par la nature (et donc par Shiva lui même). Parmi ceux-ci on retrouve les plus connus en occident, les Ban-lingams ou Narmada-lingams, fruits minéraux de la rivière Narmada (Omkareshwar, centre de l’Inde). Produit par les tourbillons naturels qui parcourent la rivière, il sont ramassés à la saison sèche par des familles de brahmanes et amené au temple construit sur la petite île au creux de la rivière. Là bas ils sont recouverts de cire puis bénis selon des rituels plurimillénaires.

La légende du Shivalingham trouve sa source dans le Shiva Mahapurana, où il est dit qu’à l’aube de la création, Vishnu le préservateur et Brahma le créateur se livrèrent une guerre aux proportions cosmiques, chacun se réclamant comme le suprême seigneur. Face à la détresse des êtres vivants, Shiva se manifesta en une immense colonne de lumière, séparant les opposants, et les mit au défi de trouver le début et la fin de cette colonne. Brahma prit la forme d’un cygne et s’envola, espérant apercevoir le sommet, Vishnu prit la forme d’un sanglier et creusq la terre pour y découvrir la base. Aucun n’y parvint, car Shiva est infini. Épuisés il revinrent au point de départ, et là, Shiva se révéla dans toute sa gloire et tout deux realisèrent leur erreur et le reconnurent comme être suprême. Ainsi la représentation de Shiva dans son infinité est celle de la colonne qui lie le ciel à la terre dont le symbole est le lingham. L’infini au creux de la main, le pouvoir de chacun d’agir sur l’univers et la conscience d’un tout qui nous lie.

Propriétés

Le Shivalingham est avant tout une pierre du troisième oeil, Shiva en étant la déité tutélaire. Il active très fortement ce chakra, surtout utilisé en méditation sur le front, la perception prend alors une nouvelle acuité. Par sa teneur en hématite, il agit aussi comme une réserve d’énergie et une pierre d’ancrage, cette dernière particularité confirmant la légende de la colonne : de la terre (l’ancrage) au ciel (l’éveil spirituel).

Le Narmadalingam possède en outre une autre caractéristique très intéressante, sa polarisation En effet les spécimens de plus de 10 cm possèdent un bord positif et un bord négatif, les spécimens plus petits étant soit positifs soit négatifs (vérification au pendule possible), cela lui confère une grande qualité de purification, du lieu lorsque posé, ou des divers corps lorsque utilisé en méditation. Dans les deux cas il apporte une forme de sérénité empreinte de puissance régénératrice.

Les Narmadalingams noirs sont plus chargés en fer et plus puissants.

Pierres présentées :

Narmada lingam noir

Le socle Yoni : la Terre préservée par Vishnu

La partie souvent oubliée en occident du Shivalingham est son socle, le Yoni. Il représente la deuxième partie de la trimurti (les trois dieux originels), Vishnu le préservateur, en cela il est aussi la représentation de la Terre, à la fois socle de la puissance de Shiva, et planète qui gravite autour du Soleil. Dans cette interprétation, on saisit parfaitement le rôle de Shiva, qui représente l’illumination, autour duquel nous gravitons et dont la lumière spirituelle nous éclaire, mais aussi du rôle de la terre sous nos pieds qui est le socle sur lequel nous nous reposons pour nous élever et nous préserver (et la leçon que l’élévation nécessite de l’ancrage).

D’un point de vue purement technique le Yoni consiste en un socle qui accueille le Lingham, couché ou debout, généralement carré et munis d’un bec verseur, il qui permet de recueillir les onctions qui sont apposées sur le minéral. En effet dans le cadre des fêtes traditionnelles ou des rituels, on oint le Lingham d’eau, d’huile, ou de ghee (un beurre clarifié), et le Yoni permet de récupérer ces liquides pour les boires ou les incorporer à des onctions sacrées.

En sanskrit, Yoni signifie « origine », et peut désigner dans l’hindouisme l’organe féminin d’où sa complémentarité avec le Lingham (qui est un symbole phallique), le socle en lui même étant une représentation de la matrice féminine. Attention à ne pas le confondre avec un socle pour oeuf de Yoni.

Shivalinghams : comment les utiliser ?

En lithothérapie, le Narmadalingam va avoir de nombreuses utilisations, car sa particularité de combiner pierre d’ancrage et pierre du troisième oeil le rend assez unique. En effet vous allez pouvoir utiliser les Narmadalingams noirs au quotidien (dans les petites tailles) comme réserve d’énergie physique, pierre de purification et pour rester ancré à chaque instant en le glissant simplement dans la poche et en le prenant en main de temps en temps. Le Lingam « classique » va être moins intéressant pour l’ancrage, mais les magnifiques veines de fer qui le parcourent permettent une excellente diffusion de l’énergie, nous rendant plus apaiser et plus léger.

De même grâce à leur polarité les Narmadalingams sont de très bons substituts aux Moquis et Bojis. Sélectionnez au pendule un positif et un négatif et placez en un dans chaque mains, la diffusion de l’énergie permet un réalignement des chakras et une purification de la base à la couronne.

Les lingams plus grand (plus de 10 cm) eux sont polarisés négatif ou positif à chacun de leur bords, il suffit donc de le placer dans ses mains, les paumes contre les bords.

Les tailles encore supérieures, de par leur poids, s’utilisent pour la maison ou en méditation, posés dans une pièce ils agiront comme une géode d’améthyste, et se feront à vous au bout de quelques mois, s’alignant sur vos propres vibrations. En méditation il n’est pas besoin de le toucher (même si son contact est toujours apaisant), laissez le simplement face à vous et essayer de vous concentrer sur son énergie tout en respirant profondément.

Pierres présentées :

Narmada lingam 7cm

Pierres présentées :

Narmada lingam 9kg

Pierres présentées :

Narmada lingam 23kg

Retrouvez les Shivalinghams sur notre échoppe en ligne